Droit familial

Droit de la famille : Garde des enfants et pension alimentaire

Lorsque survient une situation de séparation ou de divorce, l'une des préoccupations majeures concerne généralement la garde des enfants et la pension alimentaire. Au Québec, ces questions sont régies par des lois spécifiques visant à protéger les droits et les intérêts des enfants impliqués. Dans cet article, nous allons explorer en détail la manière dont la garde des enfants et la pension alimentaire sont gérées dans la province, ainsi que les éléments clés à prendre en compte. Que vous soyez un parent en quête d'informations sur vos droits ou que vous cherchiez à mieux comprendre les implications de ces décisions,…
Droit familial

L’importance de l’avocat en droit de la famille

Les litiges en droit de la famille sont parmi les plus complexes et émotionnellement chargés auxquels une personne puisse être confrontée. Des questions de garde des enfants aux pensions alimentaires en passant par le partage des biens, ces conflits touchent à la fois la sphère juridique et les relations personnelles. Dans ce contexte, l'importance d'avoir un avocat expérimenté en droit de la famille devient cruciale. Dans cet article, nous explorons comment un avocat peut apporter une véritable valeur ajoutée lors de litiges familiaux, en combinant une expertise juridique solide avec un soutien émotionnel précieux, et en maximisant les chances de…
Droit familial

Garde d’enfants : Naviguer à travers les défis du droit de la famille avec brio

Lorsqu'une séparation ou un divorce survient, l'une des questions les plus délicates qui se posent est celle de la garde des enfants. Au Québec, le droit de la famille régit ces questions et établit les bases pour prendre des décisions qui préservent au mieux l'intérêt supérieur de l'enfant. Cet article explore en détail le droit de la famille au Québec, les différentes formes de garde d'enfants, le rôle crucial de l'avocat en droit de la famille, ainsi que les enjeux spécifiques liés à la garde des enfants.   Les bases du droit de la famille au Québec Le droit de…
Droit familial

Protéger vos proches : des conseils juridiques essentiels pour chaque étape de la vie

 Que ce soit lors de joyeux commencements comme un mariage ou une naissance, ou lors d'étapes plus pragmatiques telles que l'achat d'une propriété ou la planification d'une succession, chaque événement significatif comporte son lot de complexités juridiques. Une connaissance approfondie des implications légales est cruciale pour préserver et sécuriser l'avenir de nos proches et le nôtre. Cela implique souvent de naviguer dans un labyrinthe de lois et de règlements, où l'assistance d'un expert devient non seulement utile, mais souvent indispensable pour assurer la tranquillité d'esprit et la protection contre les imprévus juridiques. Étape de vie – Cohabitation et mariage La…
Droit familial

Les droits des grands-parents

La règle générale est que les grands-parents ont le droit de conserver leurs relations avec leurs petits-enfants. Les parents devraient aider à maintenir leur relation, sauf s'il existe des raisons sérieuses de ne pas le faire. Les séparations sont vécues comme une épreuve parfois même un deuil, quelle que soit la façon envisagée par leurs parents pour les protéger. Malheureusement, dans certains cas, les enfants ne sont pas à l'abri des procédures légales et ils seront privés de contacts. Certains enfants ayant une famille élargie interagissent avec eux sur une base régulière. Les grands-parents peuvent être une partie importante de leur vie et de leur croissance.…
Droit familial

Représentation des enfants à la Cour

Le Code Civil du Québec accorde aux enfants trois (3) droits fondamentaux. Les enfants ont le droit d'être entendus par le tribunal dans les cas impliquant leur avenir, à condition qu'ils soient en âge suffisant et possèdent la maturité et la sensibilité à exprimer une opinion éclairée. Les droits des enfants doivent être respectés en tout temps et les décisions prises par le tribunal concernant l'enfant doivent toujours protéger l'intérêt supérieur de l'enfant et leur bien-être. Alors que chaque enfant est différent et, qu’en tant que parents, nous voulons croire que le nôtre est à la fois le plus intelligent,…
Droit familial

Entente de cohabitation des conjoints de faits

De plus en plus  les couples décident de vivre ensemble plutôt que de se marier. En fait, le pourcentage des couples qui vivent en cohabitation dépasse ceux qui se marient. Ce genre de ménage ( conjoint de faits ) a tellement augmenté qu’il surpasse les familles monoparentales. En amour, les couples ne pensent pas, lorsqu’ils débutent la cohabitation, à rédiger un contrat de cohabitation, soit une entente visant leurs devoirs et leurs obligations pendant la cohabitation et également lors d'une rupture. Comme les couples mariés, ils peuvent demander ensemble de partager les gains assurables de leur retraite auprès de Retraite-Québec et ce, sous certaines conditions.…
Droit familial

Aliénation parentale : laisser vos émotions prendre le dessus

Nous avons tous entendu au moins une fois: « si jamais je divorce, je ferai ce qu’il y a de mieux pour mes enfants et je ne les laisserai pas être affectés par le divorce. Je ne laisserai jamais l’autre parent à l’écart ! ». Malheureusement, trop souvent, ce n’est pas le cas. Le divorce et la séparation sont synonymes de mauvais moments et, pour un nombre des personnes impliquées, les événements sont souvent considérés hors contexte. Comme nous l'avons déjà mentionné dans d’autres articles à propos du divorce, ceux qui souffrent sont les enfants. L'aliénation parentale est établie lorsqu'un enfant rejette et…
Droit familial

Conjoints de fait, un statut exposé

Le mariage et l’union civile sont les deux unions reconnues en droit civil québécois. Par conséquent, les conjoints qui choisissent de vivre ensemble sans s’unir de façon formelle, n’auront pas de droits en vertu du Code Civil du Québec. L’union de fait n’établit aucun statut juridique particulier entre les deux conjoints. Toutefois, il existe plusieurs législations accordant aux conjoints de fait les mêmes droits et les mêmes obligations que les conjoints mariés ou unis civilement.

Navigation des articles