Vices cachés

En vertu de l’article 1726 du Code civil du Québec, Le vendeur est tenu de garantir que le bien et ses accessoires sont, lors de la vente, exempts de vices cachés qui le rendent impropre à l’usage auquel on le destine ou qui diminuent tellement son utilité que l’acheteur ne l’aurait pas acheté, ou n’aurait pas donné si haut prix, s’il les avait connus.

Droit immobilier

Toutes les questions que vous pourriez vous poser concernant l’achat de biens immobiliers, les vices cachés et malfaçons de construction nécessitent les meilleurs avocats en droit immobilier…

Droit civil

Nos avocats en droit civil vont défendre vos intérêts de manière agressive et efficace, que ce soit pour cause de bris de contrat, de recouvrement de créances, ou si vous cherchez réparation de dommages subis…

Navigation des articles